On a testé pour vous : le Massage Cupping™ -

Le Guide des Médecines Douces se rend aujourd’hui au cabinet de François LOVISI, praticien en acupuncture dans le XVIIème arrondissement parisien, tester pour vous le Massage Cupping™ crée par Anita Shannon. La spécificité de cette technique repose sur l’usage de ventouses afin d’améliorer la circulation lymphatique grâce au principe de dépression – à contrario des massages utilisant plus couramment celui de pression. S’armant d’un peu de courage il faut l’admettre, que notre séance commence !

On a testé pour vous : le Massage Cupping™

Confortablement allongée en sous-vêtements sur la table de massage chauffante, François m’explique le déroulement de la séance tout en plaçant plusieurs aimants sur le corps (sa touche personnelle en complémentarité des ventouses pour se détendre plus facilement et « ouvrir les vannes énergétiques ») : selon la zone du corps concernée, différentes tailles de ventouses en plastique seront utilisées et associées à une pompe à air manuelle. L’idée est d’aspirer chaque segment du corps à trois reprises en suivant les « autoroutes lymphatique », que l’aspiration soit ciblée ou le mouvement continu.

La pratique débute en longeant l’axe de la colonne vertébrale et ma surprise est déjà de taille : il y a une sacrée intensité lors de l’aspiration. Le praticien suit les courbes de mes omoplates et côtes, laissant les ventouses glisser sur le corps légèrement huilé, toujours en ramenant la lymphe latéralement vers l’extérieur du tronc. Le mouvement de glissement est plus agréable : comme si la peau embrassait la ventouse sur plusieurs centimètres, en particulier à l’arrière des cuisses où la peau est plus souple. Il n’est pas évident d’expliquer ce ressenti alors disons que c’est semblable à un pincement de lèvres et que l’on cherche malgré tout à inspirer avec force par la bouche avant de relâcher. Seulement là, avec une ventouse, la peau s’y engouffre sans même résister. Ce qui est d’ailleurs pour moi source d’inquiétude… Est-ce que mon corps se remplit progressivement de marques de succions liées au Cupping™ ? Difficile de m’en rendre compte pour le moment, alors changeons de face et à présent sur le dos j’observe François, ventouse à la main, poursuivre sa pratique. Les yeux écarquillés je suis étonnée de voir ma peau ainsi soulevée et aspirée. Je prends une bonne bouffée d’air, aucune trace n’est visible ! La manipulation sur les abdominaux, plus spécifiquement au niveau du côlon, se veut en revanche un peu plus douloureuse. Le praticien m’explique que selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, cette sensation correspond à un surplus de l’élément Feu d’où cette contraction musculaire, qui reste néanmoins supportable.

Les dépressions s’enchainent régulièrement pour finir par le visage. Imaginons un fil longeant l’arête nasale qui permettrait de séparer en deux la tête. François utilise alors une ventouse de diamètre plus petit ; chaque point aspiré est léger et délicat, beaucoup plus doux que les précédents. Je sens la partie gauche de la tête complètement souple et lisse, tandis que l’autre qui n’a pas encore été manipulée, est bien plus fermée ; l’asymétrie est étonnante. Ré-harmonisant la totalité de la face, un voile de douceur englobe à présent tout mon visage. Et c’est d’ailleurs au niveau des paupières que cette sensation est la plus agréable : comme si je sortais d’une bonne sieste, les traits reposés et le regard plus pétillant. Une heure est déjà passée et s’est bien détendue que je sors du cabinet du praticien.

Un grand merci à François Lovisi pour cette découverte du Massage Cupping™, particulièrement conseillé pour raffermir la peau et estomper les cicatrices. Le Guide des Médecines Douces vous invite à en savoir davantage sur son site http://acupuncture-sans-aiguilles.com/about/les-ventouses/ ou bien encore sur celui – en anglais – d’Anita Shannon https://massagecupping.com/.

Julie Gripon d’Herbigny, Sophrologue à Paris 16ème




S'inscrire à notre newsletter

Recevez directement dans votre boite mail les dernières informations sur les médecines douces.

Merci de vérifier votre boite mail pour confirmer votre inscription

Restez informé !

En vous inscrivant, vous confirmez être d’accord avec la politique de confidentialité.

Cliquez sur le lien reçu par mail pour confirmer votre abonnement.