Réfléxothérapeute, méthode niromathé dans le 56 Morbihan à Sarzeau - Dans le 56 à Sarzeau

Réfléxothérapeute, méthode niromathé Christophe VASSEUR dans le 56 Morbihan à SARZEAU

Coordonnées

Christophe VASSEUR Réfléxothérapeute, méthode niromathéSARZEAUTel : 0769160678SARZEAU56 Morbihan

Formation Réfléxothérapeute, méthode niromathé

praticien en méthode niromathé

Pratiques

La méthode niromathé est un mélange d’ostéopathie, d’acupuncture et de médecine chinoise. Elle trouve son origine aux confins de l’Inde et de l’Europe. E. Renard, rebouteux du Pas-de-Calais, l’avait apprise dans les Balkans. Ainsi, nombre de rebouteux travaillaient de la même façon. Ils remettaient les nerfs, les tendons et les ligaments. Ils malaxaient les tissus mous. Ils « refaisaient » circuler la lymphe, l’énergie. Il avaient en commun le fait de rester doux, superficiels, de ne pas utiliser de manœuvre intempestive, de ne pas faire « craquer ». Le patient sortait souvent miraculeusement guéri après 10 minutes passées entre leurs mains.

Créée en 1997, la méthode Niromathé fut une véritable révélation, ainsi que le début d’une activité passionnante. Simple, sans risque, facile à exécuter, d’indication large (du nouveau né à la personne âgée), rapide, très efficace et surtout d’effet immédiat.
Un grand nombre de techniques ostéopathies vise à stimuler des points détente: technique de Dicke, Knap, Chapman, Goodheart, Vogler, Moneyron, NST (Bowen)…, mais aussi l’acupuncture (point Ah Chi). La méthode Niromathé trouve son originalité en ce sens qu’elle associe une stimulation de ces mêmes points et une traction cutanée. Elle s’apparente à la technique de Janet Travel qui associait une injection de xylocaine sur ces points détente et une traction musculaire.
Tout le travail se passe au niveau de la peau…
Et en même temps que se constitue la lésion ostéopathie, des points cutanés et sous-cutanés se déprogramment. Cet état peut durer des années.
La reprogrammation de ces points par un toucher vibratoire, superficiel et polarisé amène une disparition de la lésion ostéopathie sous-jacente.

La méthode Niromathé s’adresse aux troubles occasionnés par un « spasme » persistant des muscles, tendons,, ligaments et fascias engendrant une congestion locale à l’origine des douleurs et de l’inflammation.
c’est à dire :
– aux lumbagos, torticolis
– aux tendinites
– aux névralgies (cervico-brachiales, intercostales, abdominales, sacrées, crurales, sciatiques)
– à un grand nombre de céphalées, vertiges
– à certains bourdonnements d’oreille
– aux spasmes chroniques de l’arthrose
– aux canaux carpiens, aux épines calcanéennes
– aux troubles fonctionnels viscéraux

Cette méthode s’adapte à toutes personnes, du nouveau né à la personne âgée

Principe de la méthode :
elle consiste à faire vibrer des points sous-cutanés au voisinage des tendons, ligaments, muscles courts. Cette vibration amène une levée du spasme. L’inflammation, si elle est présente, disparaitra ensuite au fil des jours.
Dans 80% des cas, 1 à 3 séances suffisent.

Quelques exemples:

Lumbagos
A la suite d’un faux mouvement, les vertèbres lombaires et les os du bassin peuvent se bloquer dans une attitude vicieuse. Le maintien de cette attitude génère inflammation et douleurs. La levée du spasme à ce niveau entraine la libération des articulations.

Lombo-sciatique, névralgies cervico-brachiales
Toute la chaine musculo-tendineuse des membres peut être impliquée et sera levée par une action de vibration cutanée au voisinage des tendons et ligaments.

Les céphalées
Certaines céphalée, névralgies d’Arnold et migraines peuvent être occasionnées par une congestion des articulations crâniennes, elle-même consécutive à un choc ou à un coup de froid. La disparition des douleurs est immédiate.

Les vertiges de position
Ils sont en rapport avec un blocage des premières vertèbres cervicales. La levée du spasme à ce niveau libère Atlas et Axis et amène la disparition des vertiges.

Risques
Aucun puisque l’on s’adresse à la peau.

Conseils
Avant la séance: un bilan et un diagnostic différentiel et étiologiques sont indispensables
Après la séance: les articulations restent fragiles pendant 48h.
Le repos est recommandé
Il est possible de travail (sans excès)
Le sport est déconseillé pendant 8 jours
Il faut éviter de masser, frotter, frictionner

Effets indésirables
Comme toute « Méthode Réflexe », elle peut provoquer quelques effets indésirables:
une fatigue est fréquente dans les 24 heures suivant la séance.
un phénomène de rebond est possible (1 fois sur 10),
il se caractérise par une aggravation des symptômes,
il ne dure pas plus de 72 heures
il est de bonne augure puisqu’il correspond à une correction rapide

Horaire

du lundi au vendredi sur rendez-vous




S'inscrire à notre newsletter

Recevez directement dans votre boite mail les dernières informations sur les médecines douces.

Merci de vérifier votre boite mail pour confirmer votre inscription

Restez informé !

En vous inscrivant, vous confirmez être d’accord avec la politique de confidentialité.

Cliquez sur le lien reçu par mail pour confirmer votre abonnement.