Sympathicothérapie -

La sympathicothérapie est une forme de réflexologie, qui procède par touches et pressions légères sur les terminaisons nerveuses situées à l’intérieur du nez.

C’est une forme traditionnelle de réflexologie, utilisée depuis toujours. En Égypte, en Chine, en Afrique, Hippocrate, … On la connaît sous plusieurs noms : endoréflexologie nasale, nasothérapie, nuraxothérapie, centrothérapie, massage rhino-bulbaire, …

Déroulement d’une séance

Il s’agit d’introduire un stylet métallique avec un embout rond dans la cavité nasale de façon à ce qu’il entre en contact avec la muqueuse et réveille les émergences nerveuses situées dans le nez. Les stylets sont plus ou moins souples et stimulent des points particuliers. Le point le plus important est sans doute le Shen Men qui présente une grande efficacité sur la régulation neurovégétative.

La cavité nasale est très richement innervé par la 2e branche du trijumeau, un nerf crânien qui fait partie du système neuro-végétatif, ou sympathique. Ses terminaisons nerveuses sont reliées aux organes et viscères, ce qui explique l’action à distance sur de nombreuses fonctions.

Il arrive que le système nerveux sympathique soit presque endormi, ou déréglé, ce qui provoque des problèmes de santé, que ce soit au niveau respiratoire, digestif ou des troubles nerveux, la sympathicothérapie réveille, redresse et rééquilibre le fonctionnement neuro-végétatif, réglant ces soucis de santé.

Quelles indications ?

Les indications de la sympathicothérapie sont nombreuses, elles concernent en priorité toutes les pathologies liées au stress, les troubles psychosomatiques liés au déséquilibre du système neurovégétatif. Et en particulier :

  • – les insomnies, anxiétés, migraines, spasmophilie,
  • – les troubles digestifs : colite, ulcère,
  • – arrêt du tabac, …

La sympathicothérapie est utilisée avec succès également pour soulager les sinusites.
On peut l’utiliser seule, ou en accompagnement d’autres thérapies, dont elle potentialise les effets. Elle peut vous être recommandée par votre praticien de santé naturopathe ou votre médecin.

La sympathicothérapie est tout à fait contre-indiquée :

  • si vous êtes enceinte,
  • si vous présentez des troubles cardio-vasculaires graves,
  • si vous présentez des polypes nasaux ou une déformation nasale importante.

sympathicotherapie

Nombre de séances ?

Les effets se ressentent dès la 1e séance, avec un relâchement des tensions immédiat.
Pour des résultats stables, selon la problématique et la vitalité de la personne, prévoir entre 5 et 10 séances. Malgré sa puissance d’action et pour un traitement complet, la sympathicothérapie doit s’inscrire dans un programme d’hygiène vitale global qui prend en compte différents aspects (alimentation, exercice physique, etc.)

Annie Casamayou

Mots clés :
Partager :

S'inscrire à notre newsletter

Recevez directement dans votre boite mail les dernières informations sur les médecines douces.

Merci de vérifier votre boite mail pour confirmer votre inscription