« Silence, On Souffre » ou la maltraitance silencieuse -

Silence, On Souffre, déjà rien qu’au titre évocateur de ce livre on sait à quoi s’en tenir. Le carnet de bord d’une ancienne infirmière qui nous décrit pas à pas comment les institutions, comment les maisons de retraites évoluent, et pas dans le bon sens.

La rentabilité a pris le pouvoir partout, on le sait, même dans le secteur de la santé et celui au combien important de l’accueil des personnes âgées. Louca Corbin l’auteure est courageuse, elle met en lumière ses petites et grosses maltraitances. J’avoue qu’elles ont particulièrement résonné en moi car je l’ai vécu pour ma grand-mère, dans un autre lieu un autre endroit mais des faits si semblable que la colère monte. Alors ça veut dire qu’ailleurs, les anciens aussi sont si mal traités ? Mais qu’est ce qu’une société ou les anciens sont si mal traités ? A un moment de la vie où l’on devrait être choyé on est presque réduit à un numéro de chambre…

Ce livre fait mal, il remue en soi, est-ce qu’on se débarrasse de « nos vieux » ? C’est un problème à prendre à bras le corps, car il ne faut pas se leurrer notre tour arrivera aussi et on pourra toujours se dire « si j’avais su ». Mais vous comprenez un ancien qui part, qui décède un peu vite… A son âge…

« Ce n’est pas parce qu’on est vieux, qu’on n’a plus rien à dire ! Ecoutez-nous, Entendez-nous, Aimons-nous, Amusons-nous » Le respect, un si petit mot, des si grands gestes. Oui le respect des anciens a été perdu dans les abimes de la rentabilité. Comme beaucoup d’autres vertus d’ailleurs.

« Silence, On Souffre » ou la maltraitance silencieuse

Merci Louca de nous ouvrir les yeux sur un monde sur lequel on jette si facilement un voile.

Pour retrouver son livre : http://www.thebookedition.com/silence-on-souffre-louca-corbin-p-111283.html

La page Facebook pour les commentaires : https://www.facebook.com/SilenceOnSouffre

Mots clés :
Partager :
S'inscrire à notre newsletter

S'inscrire à notre newsletter

Recevez directement dans votre boite mail les dernières informations en matière de médecines douces.

Et retrouvez-nous sur Facebook

Merci de vérifier votre boite mail pour confirmer votre inscription